La sincérité


Le conte de fée commence.

Une renaissance à n’en plus finir.

Rien que des princesses et des princes.

Le tout, tout en tendresse.

Pas d’antagonisme puisque tout va bien.

Pas d’ennemis à l’horizon, tous, ils sont bons.

Rien que des amis, pas de soucis.

Que de la sincérité dans les amitiés.

Dieu est proscrit puisqu’on est au paradis !

Pas besoin de supplier, de prier, rien que du bon blé et de la saveur.

Les églises sont là pour le plaisir d’y être assis.

Pas de peur, et pas besoin de faire appel au Saint Sauveur.

Pas de mains qui se joignent, rien que des mains qui se rejoignent.

Pas de chaires de vérité qui vaillent. Elles sont là comme garniture

ou pour des enfants qui veulent jouer au toboggan.

Mais… , les contes de fée sans histoire…
Acceuil


Get the Flash Player to see this player.


Previous Next
     
Rasinfo 2009 Copyright